Dolce & Gabbana s’installe sous le soleil de Monaco

Non loin de Cannes, où elle dispose déjà d’un point de vente, la maison de luxe italienne implante son tout premier magasin dans la Principauté de Monaco, qui devrait bientôt être suivi par une boutique dédiée à l’enfant.

 

 

Il s’agit d’un grand flagship de 800 mètres carrés situé en plein cœur de la ville, à deux pas du casino, se déployant sur trois niveaux et doté de deux entrées.

Le projet est signé par l’architecte Eric Carlson du cabinet parisien Carbondale. Il se caractérise par un aménagement flamboyant, qui joue sur les reflets entre les miroirs, les marbres brillants aux parois et aux plafonds et le métal doré des étagères. Des fauteuils néo-baroques en velours rose et un guéridon vénitien en noyer du XIXème siècle apportent une touche rococo à l’ensemble, en clin d’œil au style sicilien cher aux deux stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana.

 

 

Ce magasin s’inscrit dans le projet de boutiques » personnalisées » lancé par la marque il y a tout juste un an avec l’inauguration de la boutique milanaise de via Montenapoleone, mettant fin au diktat du concept de magasin identique pour tout le réseau de vente. La nouvelle philosophie prône, au contraire, la diversité, proposant dans chaque métropole une boutique unique conçue spécifiquement pour le lieu où elle s’implante.

Pour mettre en place ce projet, Dolce & Gabbana a fait appel, au-delà d’Eric Carlson, à différents architectes, dont Steven Harris (Steven Harris Architects), Julien Rousseau (Fresh architectures), Gwenael Nicolas (Curiosity), Jacob Van Rijs et Fokke Moerel (MVRDV), Marco Donati, Barbara Ghidoni et Michele Pasini (Storage  Associati).

La prochaine ouverture est programmée à Londres, sur Old Bond Street, à la mi-novembre. Suivront Rome, New-York et Pékin.

Commentez le premier !