La fibre baby Alpaga, ou l’excellence de la laine

5 (100%) 2 votes

Depuis des centaines d’années, l’humain se sert du pelage de certains animaux pour en faire de la laine, qui servira majoritairement à fabriquer des vêtements. De nombreux animaux ont vocation à fournir de la laine à l’homme, mais attention : toutes les laines ne se valent pas ! On fait le point pour vous sur la laine la plus douce et soyeuse qui existe : la laine d’alpaga !

La laine d’Alpaga, c’est quoi ?

Écharpe en laine d'alpaga

La laine d’alpaga provient de l’animal du même nom : l’alpaga. Cet animal, de la famille des camélidés, vit principalement en Amérique du sud, dans la région du Pérou. Il a été domestiqué par l’homme il y a des centaines d’années, principalement pour sa laine douce et soyeuse ! Mais attention : tous les alpagas ne sont pas destinés à produire de la laine : seuls ceux ayant un poil doux et soyeux produiront de la laine à destination de l’homme. Les autres Alpaga pourront vivre une vie sauvage, ou rester près de l’homme s’ils sont domestiqués !

La laine alpaga, bien qu’encore peu connue, est très prisée, notamment pour ses qualités en comparaison d’autres laines plus conventionnelles, comme la laine de mouton, largement utilisée dans la confection de vêtements par exemple :

  • La fibre alpaga est plus légère qu’une autre fibre de laine. Cela permet de créer de vêtements qui s’adapteront plus facilement à la température extérieure : la laine d’alpaga n’est pas réservée que pour l’hiver !
  • Même si elle s’adapte à des températures élevées, en cas de grand froid, elle s’avère plus efficace que les autres laines : elle est en moyenne 7 fois plus chaude que de la laine de mouton par exemple !
  • Sa résistance : elle est 4 fois plus résistante que les autres types de laine, ce qui assure une plus grande longévité pour vos vêtements en alpaga.
  • Elle est hypoallergénique : elle ne contient pas de lanoline, contrairement à toutes les autres laines. Elle est donc conseillée pour les personnes ayant la peau sensible.

Vous l’avez compris maintenant, la laine d’alpaga se situe dans le haut de gamme des laines ! Mais même dans la laine Alpaga, plusieurs qualités existent, selon ces critères :

  • La finesse de la fibre : plus elle est fine, plus elle est douce, et plus elle sera recherchée !
  • La longueur : en moyenne, un poil d’Alpaga pousse d’1 cm tous les mois. Plus la fibre sera longue, plus elle sera de qualité !
  • L’ondulation : elle doit être régulière sur toute la longueur du fil. C’est elle qui ajoutera une touche visuelle luxueuse à vos vêtements en alpaga.

La Fibre Baby Alpaga

Le chic de l'alpaga

Attardons nous un peu sur la meilleure qualité de fibre disponible dans la laine d’alpaga : la fibre baby alpaga. Contrairement à ce que son nom laisse entrevoir, la fibre baby alpaga ne provient pas des bébés alpaga : son nom est du à toutes ses qualités énumérées plus haut : elle est la plus douce, fine et soyeuse des laines d’alpaga ! Sa finesse doit être de l’ordre de 18 à 22 microns, afin d’assurer un toucher soyeux du tissu et une finition impeccable.

La fibre baby alpaga se prête donc très bien à la confection de vêtements et d’accessoires en laine d’alpaga, comme des vestes, pulls, écharpes, ou encore ponchos, à porter (presque) toute l’année ! Son usage ne s’arrête pas là, puisqu’il est possible de confectionner des coussins, plaids ou housse pour votre maison.

Vous pouvez retrouver de nombreux vêtements et accessoires de modes en laine baby alpaga chez Sweet Alpaga, une créatrice basée à Lyon, qui confectionne toutes ses créations uniquement avec de la fibre baby alpaga, provenant d’un circuit équitable pour les producteurs basés au Pérou.

Retrouvez également sur Sweet Alpaga un blog avec de nombreux conseils, pour vous lancer dans le tricot DIY avec de la laine d’alpaga !

Entretenir mes vêtements en laine alpaga

Enfin, finissons par dire quelques mots sur l’entretien des vêtements en alpaga. Ceux-ci nécessitent quelques précautions particulières afin de maximiser leur durée de vie, ainsi que leur tenue esthétique :

  • Idéalement, lavez vos vêtements en alpaga à la main, avec de l’eau froide
  • Si votre machine dispose d’un programme laine / délicat, vous pouvez passer vos vêtements en laine alpaga à la machine. Veillez à avoir un programme d’essorage le plus lent possible : 400 tours / min maximum.
  • Le repassage de la laine d’alpaga n’est pas nécessaire : au besoin, repassez vos vêtements à l’envers, en température basse, avec un tissu pour protéger votre vêtement.

Vous pouvez retrouver plus de conseils sur l’entretien des vêtements en alpaga ici.

This entry was posted in Mode by Françoise. Bookmark the permalink.

Commentaires fermés.